IMPORTANT

Nous devons être acteur de notre vie ! Nos actes ont des conséquences bonnes ou néfastes. Sans le savoir, nous nous détruisons.

Acquérir le minimum de connaissances (conformité au code génétique) et mettre en place cette compréhension amène L’État de Santé.

Le positionnement mental est primordial, la propreté cellulaire l'est également.....

____

Les organes en bon état sont "silencieux" et dans ce cas l'état de forme est bon.

Lorsque la fatigue, la déprime et la douleur apparaissent, c'est un signal d'alarme que nous donne notre corps et cela signifie que notre corps décline. la fatigue, la déprime, la douleur apparaissent, c'est un signal d'alarme que nous donne notre corps et cela signifie que notre corps décline.

En médecine orientale, la maladie commence dès que l'énergie n'est plus pure et quelle ne circule plus librement. Ces signes sont détectables la plupart du temps de quelques mois à quelques décennies avant les maladies aiguës ou chroniques et aussi variables selon l'âge.

Si nous ôtons de notre vie ce qui nous détruit et le remplaçons par ce qui est nécessaire, nous n'avons pas besoin de nous soigner, puisque notre corps se reconstruit constamment. A Chalendas, les conditions et connaissances pratiques permettent de se Re-Construire et Re-Vivre.

 

Les maladies ne sont pas dues à des fatalités.

Elles sont en très grande partie dues à nos actes et nos habitudes de vie; tant  individuelles, familiales, ou sociétales. Ces actes et habitudes n'étant pas conformes à ce que nous sommes, ils nous fragilisent.

Il faut toujours de multiples vecteurs (facteurs) pour que les maladies bénignes ou très graves s'implantent en nous. 

Aujourd’hui, aucune thérapie, officielle ou non, ne prend en compte la totalité de ces facteurs.

C'est pour cela qu'à Chalendas, notre compréhension passe par plusieurs philosophies et plusieurs thérapies holistiques (globales) et/ ou sectorielles, et que nous gardons nos patients jusqu'à ce qu'ils soient en rémission.

Notre but mobiliser toutes nos connaissances en coopération totale avec les patients pour qu'ils reconstruisent correctement toutes les cellules de leur corps, afin que les systèmes organiques deviennent résistants et puissants. Ce qui ne permet plus aux maladies de rester ou de s'implanter..

Cela oblige nos patients à remplacer les actes qui les détruisent par d'autres qui les construisent..... et il ont une grandes quantité de connaissances à acquérir et des pratiques qu'ils doivent mettre en place.

C’EST LA MOTIVATION ET L’ACCEPTATION DES CHANGEMENTS D’HABITUDES PAR LE MALADE QUI PERMETTRA LA RÉMISSION DE LA MALADIE .

RÉSUMÉ :

ll y a toujours de multiples facteurs aux maladies, c'est une des raisons pour lesquelles les traitements médicaux (classiques et/ou médecines parallèles et douces) qui ne traitent qu'une partie des facteurs soulagent certains symptômes, mais ne remettent pas en ordre et en équilibre toutes les sources du déséquilibre.

 

 

 

 

Aristote disait qu'il existait 3 médecines, la médecine des contraires (allopathie), la médecine des semblables (homéopathie) et la nutrition qui pouvait soit construire, soit détruire.

On peut ajouter à cette liste les médecines holistiques/globales : Acupuncture et Tao pour la chine, l'ayurveda et le yoga thérapeutique ancestral pour l'inde. On peut aussi penser aux sons, mantras etc …), à la lumière (luminothérapie, laser, lumière pulsée, chromo-thérapie , etc,,,), et bien d'autres méthodes... Mais pour éradiquer les problèmes à la base, il faut agir sur un maximum de facteurs nocifs et tout remettre en conformité avec la programmation de notre code génétique.

 

Les anciennes médecines ne sont pas à oublier. Par l'observation les sages comprenaient et agissaient avec d'autres approches et compréhensions. Un exemple typique chez les thérapeutes Rom (tziganes et assimilés) qui prescrivaient dans les maladies graves une nourriture exclusivement sauvage; idem pour l’acupuncture et la flèche dans le tendon d'Achille qui a guéri la sciatique du Guerrier.

Les sages ne connaissaient pas le code génétique, ni l'épigénétique, mais ils avaient fait le lien entre la blessure et la sciatique et l'alimentation conforme à l'être humain et celle non conforme, (aliments cultivés, sélectionnés, hybridés, transformés, etc...) et dont la structure moléculaire n'est plus adapté à nos possibilités de digestion. Sans oublier les méfaits de la cuisson (110° et + =fabrication de polymères totalement indigestes.Vous connaissez le très bon gout des grillades (polymères), peut-être aussi la destruction des vitamines à 60° et la destruction des enzymes à 47°…

(Voir les ouvrages du Dr/chercheur/enseignants Seignalet. Les particules alimentaires partiellement dégradés passent  dans le sang à travers les muqueuses intestinales qui sont abîmées, donc perméables par des psychotropes et/ou des analgésiques).

 

Les traitements des maladies :

La manière de se soigner la plus connue en occident est de prendre des médicaments allopathiques (médecine des contraires) qui malheureusement vont contrer les effets et les symptômes plus que les causes.

La phytothérapie moins nocive fonctionne aussi avec les contraires en cherchant à ré-équilibrer.

L'autre manière plus holistique, plus globale concerne les médecines telles l'acupuncture, l'homéopathie (médecine des semblables) et dans une certaine mesure l'ostéopathie et certains massages thérapeutiques, mais ces médecine ne couvrent pas toutes les causes.

 

Une autre manière plus insolite et plus logique qui semble apparaître progressivement (c'est mon chemin) est de comprendre le POURQUOI de la santé et de la maladie. Dans ce cas les anciennes connaissances humaine holistiques et les connaissances modernes en physiologie, cinématique, les différents systèmes, les rythmes circadiens, les horloges internes, la nutrition qui est un vaste programme à elle seule, sans oublier l'intérêt de "libérer" le corps avec des exercices appropriés qui concernent le corps et le mental, ainsi que « nos différent corps d'énergie ». Ce qu'enseigne le yoga ancestral tel qu'il était pratiqué il y a quelque 5000 ans et dont les fondements non jamais changés !!! etc

 

Tout ceci nous ramène au code génétique et épigénétique qui nous permet de comprendre le fonctionnement général et particulier de notre enveloppe physique.

La physique quantique s'y met aussi, et les scientifiques (voir Penrose, un des plus grand) qui voulaient à l'origine détruire les superstitions y compris religieuses et qui sont en train de découvrir les champs cantiques dans les micro tubules des cellules (les neurones chez les humains) de tous les être vivants, végétaux compris !!!. Et puisque ces champs quantiques sont reliés entre eux et qu'ils n'ont ni présent ni passés ni futur, de plus, dans cet d'univers toutes les parties sont en relation quel que soit la distance et bien d'autres étrangetés, certains scientifiques commencent discrètement à parler de conscience universelle....

 

La synthèse de ces différentes compréhensions du fonctionnement de la Vie et de l'Être humain permet de mieux comprendre ce qui perturbe l'état de santé, et quels sont les causes et leurs effets, leurs relations, et comment se propage(nt) le(s) déséquilibre(s). Ainsi il devient alors possible d'éliminer les causes destructrices et de les remplacer par des actions cellulaires informatives, nettoyantes, et régénératrices. Bien sûr, il faut en amont compenser les carences déséquilibrantes, et associer le tout à d'autres pratiques complémentaires.

Le fonctionnement de notre corps est extraordinairement complexe, et aucune substance si moderne soit-elle ne peut réorganiser correctement cette programmation adaptative avec une infinité de variables selon chaque individu et les relations qu'il a avec les force de l'univers (énergies, cycles, etc...) et ses milliards d'interconnexions, des cycles, internes,etc... . Le seul moyen que je connaisse d'efficace est de mettre en place les conditions ramenant l'état de fonctionnement normal.

 

Notre code génétique (dont l'adaptation au milieu) s'est formé en 8 millions d'années. Le code génétique de l'être humain actuel est vieux de quelques 150 000 et 300 000 ans, et depuis 30 000 ans la plupart de nos actions détruise cet équilibre adaptatif. Si on n'a pas la bonne clé, il faut forcer la serrure pour entrer !

 

 

Bien sur la sphère psychique et les différents corps plus subtils se traitent en même temps, là aussi avec différentes méthodes appropriées à chaque patient.

Le but est d'éradiquer ce qui est mal construit et le reconstruire correctement, (conséquence : la rémission survient bien avant la guérison).

 

 

 

  • w-tbird
  • w-facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now